Les enjeux de l’eau dans le monde

Depuis des années, les experts tirent la sonnette d’alarme concernant l’épuisement des ressources en eau. D’ici 2050, près d’1,8 milliard de personnes pourraient vivre dans des régions où les réserves en eau seraient entièrement épuisées. Or, sans eau, pas de vie. Alors quels challenges devons-nous relever pour préserver cette ressource vitale ? Nos experts vous répondent !

Les enjeux de l’eau au niveau mondial

Si notre chère planète bleue est recouverte à 70% d’eau, seul 1% de cette ressource est douce. De plus, l’eau est inégalement répartie entre les régions du globe :

  • 2,2 milliards de personnes ne disposent pas d’eau potable chez elles
  • deux tiers de la population mondiale ont été confrontées à de grave pénuries d’eau

Alors avec la croissance démographique, l’urbanisation intensive et le réchauffement climatique, cet or bleu devient un peu plus chaque jour la première source d’inégalités dans le monde. Indispensable pour l’économie, l’environnement et l’éducation, la gestion durable de l’eau est cœur des préoccupations mondiales.

L’accès à l’eau

Pour l’Organisation Mondiale de la Santé, la notion d’accès à l’eau est large. En effet, on compte parmi ceux ayant accès à l’eau (89%), les personnes devant se déplacer à moins de trente minutes aller-retour. Ainsi quand 71% de la population bénéficient d’un accès à l’eau à domicile au moins 12 heures par jour, on recense 1,3 milliard de personnes (soit 17% de la population mondiale) ayant accès à l’eau potable à moins de 30 minutes. Si l’eau fait pourtant partie des fondamentaux des droits de l’Homme, de grandes inégalités persistent malgré les quelques avancées.

La problématique de l’assainissement

Saviez-vous que 4,5 milliards de personnes ne sont toujours pas connectés à un service d’assainissement et que 1000 enfants meurent chaque jour de maladie liées à une eau insalubre ? Étroitement lié à l’accessibilité à l’eau potable, le manque d’une installation d’assainissement sécurisée a des répercussions dévastatrices sur l’Environnement et la Santé. On estime que 673 millions d’humains défèquent encore à l’air libre, favorisant la prolifération des bactéries et la transmission de maladies. Faciliter l’accès aux toilettes et au lavage des mains permettrait de sauver des centaines de milliers de vies chaque année.

L’impact du changement climatique sur l’eau

Le réchauffement climatique impacte directement le cycle de l’eau. Pourquoi ? Parce que lorsque les températures augmentent, l’évapotranspiration augmente aussi. On retrouve donc plus de vapeur d’eau dans l’air et moins à l’état liquide. C’est pour cela qu’on constate depuis plusieurs années la recrudescence des phénomènes extrêmes comme les inondations et les longues périodes de sécheresse.

Tout comprendre du cycle de l’eau

Sous l’action du soleil, l’eau s’évapore des océans, des lacs, des rivières et des plantes pour s’élever dans les airs. On parle alors d’évapotranspiration. Une fois dans l’air, cette vapeur d’eau va rencontrer des températures plus basses et subir un phénomène de condensation, de petites gouttes qui forment les nuages. Enfin, les gouttelettes grossissent pour finir par tomber en pluie ou en neige, cette phase s’appelle précipitation. La pluie et la neige sont reversées dans les sols, les lacs, les océans … Et le cycle hydrique reprend.

 

 

Le droit à l’eau

Depuis 2010, l’ONU a reconnu le droit à l’eau comme droit fondamental. “Le droit à l’eau potable et à l’assainissement est un droit fondamental, essentiel à la pleine jouissance de la vie et à l’exercice de tous les droits de l’homme” (résolution de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations-unies en date du 28 juillet 2010).
Cela signifie que fondamentalement, chaque Homme a le droit à un approvisionnement suffisant, accessible et à un coût abordable, à une eau potable et de qualité acceptable pour son usage personnel et domestique. Dans les faits, de nombreuses inégalités subsistent encore aujourd’hui.
Si certaines avancées de la loi ont eu lieu dans nos pays, comme l’interdiction des coupures d’eau ou le droit à la réparation en cas de mauvaise qualité, dans les pays les moins équipés la situation est plus inquiétante. Faute de moyen pour investir dans des installations sécurisées et veiller à la maintenance des systèmes hydriques, la ressource eau n’est pas gérée durablement. Et avec le changement climatique, il y aura de moins en d’eau douce disponible. Mais des solutions qui ont fait leurs preuves existent. Ce sont des solutions comme le recyclage de l’eau mis en place au Japon et en Australie qui pourront permettre de respecter et de préserver la ressource eau.

 

 

Comment Waterlab relève le défi de la préservation de l’eau ?

Pour préserver la ressource eau et limiter notre impact sur la planète, nous challengeons quotidiennement nos procédés et solutions. Dès l’étude technique des projets que l’on nous confie, nous sélectionnons les matériaux et solutions les plus adaptées. Dans cette optique, nous souhaitons sensibiliser nos clients au volume d’eau qu’ils consomment et utilisent sur leur manifestations, quelqu’en soit leur taille. Pour cela, nous utilisons des compteurs volumétriques d’eau installés sur les canalisations que nous déployons temporairement et couplés à un système de télérelève autonome. La visualisation des consommations d’eau est quasi instantanément disponible sur un portail internet dédié où nos clients et notre équipe peuvent suivre l’eau consommée. Le retour d’expérience que nous faisons à la suite de l’événement, permet de montrer les incohérences dans le réseau déployé, d’identifier les pôles de consommation importants et ainsi d’orienter nos clients dans les choix technologiques futurs (si l’événement est renouvelé ultérieurement), dans les positions des équipements, ou dans leur quantités. C’est aussi un formidable outil d’éducation et de prise de conscience pour le client de son impact écologique. Découvrez nos autres engagements pour la préservation de l’eau !

⚡ Votre navigateur est obsolète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour